Nounou Nature


Le guide ultime pour trouver et choisir une nourrice ou assistante maternelle
Sommaire

Recherche de la nourrice

Jeunes parents actifs ? Famille nombreuse ? Parents avec des horaires de travail à rallonge ? Vous avez parfois besoin d’une nourrice ou dune assistante maternelle pour garder vos enfants, que ce soit le temps d’un week-end, d’une semaine, voire plusieurs mois ! Ce n’est pourtant pas si facile de trouver une nounou avec la pénurie d’assistantes maternelles et les places limitées dans les crèches surtout si vous vivez dans une grande métropole. En suivant ces 5 étapes et nos divers conseils, nous espérons faciliter considérablement vos recherches.

Étape 1 : Déterminez vos besoins

Lorsque vous êtes décidé à engager une nourrice, vous devez définir clairement vos besoins, voire les lister pour vous aider dans les autres étapes. Premièrement, choisissez entre une garde à domicile et une garde au domicile de la nounou.

Définissez ensuite le type d’accueil : garde régulière, saisonnière, occasionnelle ou de manière purement irrégulière. Vous avez également intérêt à déterminer clairement les horaires de travail de la nourrice, le nombre d’heures de travail par semaine et le nombre de semaines de travail par an. Cela vous permettra par la suite de calculer le budget à allouer.

Étape 2 : Établissez le profil requis

Les besoins concernant les horaires de garde vous permettent de définir quel profil de nounou vous avez besoin pour garder vos enfants. Disponibilité, patience, sens de l’organisation, expérience auprès des enfants ou encore gestion d’imprévus, les qualités que devrait avoir une candidate semblent impossibles à lister. Vous devez effectivement les concilier avec vos besoins et ceux de vos enfants.

Pour définir les compétences réellement requises, tenez compte des détails suivants :

  • L’âge et le nombre d’enfants que vous allez confier et/ou qui sont déjà ou ont été confiés à la nourrice ;
  • L’état de santé, le caractère, l’autonomie et la sociabilité de vos enfants : il s’agit de choisir entre garde simple et garde partagée ;
  • La durée et la fréquence de vos absences.

Tous ces critères s’ajoutent à d’autres préférences que vous aurez listées en fonction de votre degré de tolérance. Cela concerne entre autres la personne du candidat (âge, parent ou non, non-fumeur...), les activités qu’il peut proposer, ou la proximité de son domicile pour les gardes chez lui. Vous pouvez ensuite exiger des tâches dont vous avez personnellement besoin qu’il fasse pour vous : chercher l’aîné à l’école, fournir le repas ou le chercher à votre bureau, ou avoir une voiture par exemple.

Étape 3 : Prévoyez un budget

Le budget à allouer dépend de votre choix en ce qui concerne le type de garde. Pour une nounou à domicile, vous deviendrez particulier employeur et paierez un salaire horaire équivalent au SMIC ainsi que les charges sociales inhérentes. Pour une garde chez la nourrice, le tarif est libre, mais vous devez tout de même respecter un minimum légal.

Ainsi, le salaire ne doit pas ainsi être inférieur à 0,281 fois le SMIC horaire brut. Pensez également à prévoir au moins 2,68 € d’indemnité d’entretien par enfant et par journée de 9 heures. Il s’agit d’une compensation pour participer aux frais généraux du logement d’accueil (eau, électricité, chauffage) et aux autres infrastructures (activités et loisirs, matériels et produits de couchage, puériculture).

Vérifiez par ailleurs si vous pouvez prétendre aux aides de la CAF (par exemple la prestation d"accueil du jeune enfant ou PAJE). Si vous optez pour une garde par une assistante maternelle agrée il existe également un crédit d"impôt de 50% (plus d"informations sur le site Impôts.gouv.fr. Enfin, la loi du marché influence grandement sur les tarifs notamment dans les grandes agglomérations et régions sensibles où l’offre de service est très rare (Ile-de-France, PACA...).

Étape 4 : Recherche active

Cette étape consiste à matérialiser tous les critères de recherche par la rédaction d’une annonce. Il vous reste ensuite à exploiter tous les moyens possibles pour faciliter vos recherches : journaux, annonces sur internet, services de recrutement (Pôle Emploi, Comité d’Entreprise, PMI ou Protection Maternelle et Infantile, RAM ou Relais assistante maternelle, CCAS ou Centre Communal d"Action Sociale…).

Vous êtes surtout invité à solliciter votre entourage via le « bouche-à-oreille », car cela vous permettra d’avoir une opinion objective sur la nourrice. Tâchez de bien mentionner dans vos annonces les qualités professionnelles requises, la date d’embauche prévue ainsi que les horaires de travail.

Liste des assistantes maternelles agrées

N"oubliez pas d"utiliser les sources officielles, il existe une liste des assistantes maternelles agrées sur le territoire accessible via un site de la CAF. Pour obtenir les coordonnées des assistantes de votre région rendez-vous sur le Formulaire de recherche multi-critères.

Étape 5 : Sélectionnez, faites passer un entretien et… embauchez !

Dans vos annonces, n’hésitez pas à demander un dossier comprenant un CV et une lettre de motivation afin d’étudier en amont l’identité de chaque candidat à partir de ces écrits. Il vous sera ensuite plus facile de détecter les personnes les mieux qualifiées et celles qui vous intéressent en termes de personnalité (présentation, soin et rigueur dans la constitution du dossier).

Pour l’embauche, préférez un entretien au domicile de la candidate si vous avez choisi de laisser vos enfants chez elle. Cela vous permettra d’évaluer le cadre, les infrastructures existantes, l’environnement et surtout le mode de vie de la nourrice. N’oubliez pas votre questionnaire d’embauche contenant un espace nécessaire pour vos observations. Si possible, demandez les références de la nounou pour vérifier ses compétences auprès de ses anciens patrons. Tâchez aussi d’effectuer l’entretien avec votre conjoint pour affiner vos observations et partager les constats avant de décider.

Par ailleurs, prenez toujours le temps de réfléchir mutuellement avec votre conjoint avant d’embaucher une candidate retenue. N’oubliez pas de rédiger une promesse d’embauche qui mentionne toutes les conditions de garde convenues avec votre future nourrice.

Enfin, n’hésitez pas à assister aux séances de garde de la nouvelle recrue lors des premières semaines d’embauche sans pour autant intervenir, car vous serez présent seulement en tant qu’observateur.


Critères et qualifications

Lorsque vous avez finalement pu obtenir quelques dossiers de nounous disponibles après une démarche fastidieuse, évitez de crier victoire trop tôt, car le meilleur reste à venir. En effet, certains parents négligent souvent les critères de choix pertinents pour trouver la personne qui va garder leur enfant en se contentant des questions types auxquelles les assistantes maternelles sont déjà habituées à répondre. Pour choisir la meilleure nourrice pour votre enfant, voici quelques pistes à prendre en compte.

Ses qualifications

Cela semble évident d’autant plus qu’un CV et une lettre de motivation sont déjà entre vos mains après votre annonce. L’idée n’est pas pour autant d’être ébloui par un cursus de deux pages. L’expérience et les formations un BAFA, un CAP petite enfance ou un BEP sont certes importants, mais vous devez également regarder au-delà de l’écrit. Prenez l’âge par exemple. Une très jeune femme peut très bien avoir des compétences et des motivations à revendre, mais le suivi d’une autre formation en parallèle pourrait la faire partir au mauvais moment.

La distance

La localisation est un critère essentiel, car vous n’apprécierez pas de devoir traverser toute la ville pour déposer, puis chercher vos enfants chez la nounou. Une distance de 15 minutes en voiture paraît anodine, mais dès que les bouchons ou les petits retards vous rattrapent, les conséquences pourraient vous causer du tort au travail par exemple.

L’idéal serait de trouver une bonne candidate dans votre quartier. Une autre près de votre lieu de travail peut aussi faire l’affaire. Dans ce cas, vous devez vous préparer à ce que votre emploi du temps intègre toujours un saut chez la nourrice, ce qui ne sera pas le cas de votre conjoint.

La personnalité

Dès la lecture du CV et de la lettre de motivation, vous pouvez approximativement avoir une idée de la personne que vous côtoierez. Vous devez toutefois vous en assurer précisément lors des entretiens via des questions et une observation attentive de ses réactions. Vérifiez entre autres sa ponctualité, son élocution, son ouverture d’esprit, et tous les autres faits et gestes qui peuvent vous éclairer à propos de sa personnalité. N’hésitez pas à parler à ses enfants si vous en avez l"occasion (et la permission) afin d’évaluer l’éventuel travail accompli et l’influence que la mère a sur ses enfants.

À défaut, parlez avec les autres enfants dont elle s’occupe en cas de garde partagée. Observez également ses règles de vie : discipline, organisation des repas, siestes, etc. L’idée n’est pas d’imposer votre point de vue, car vous n’y arriverez pas. Tâchez juste de choisir la nounou qui partage vos valeurs, vos intentions et vos objectifs.


Modalités de garde des enfants

Les infrastructures et activités

Votre but n’est pas seulement de mettre vos enfants entre de bonnes mains, vous devez également penser à leur épanouissement. Ne négligez rien durant la visite du local qui va les accueillir : hygiène, organisation, sécurité, la luminosité, les jeux et loisirs.

Hormis les activités en intérieur, demandez également si la nounou inclut dans son mode de garde les balades au parc ou au supermarché en privilégiant le contact humain grâce aux rencontres avec d’autres petits.

Garde partagée

Si l’agrément de la nourrice lui permet de garder jusqu’à quatre enfants par exemple, renseignez-vous sur sa manière de gérer son planning. Le plus important est de connaitre l’âge des autres petits. Trop grands, ils pourraient entrer en conflit avec votre enfant. Trop petits, l’épanouissement et l’éveil du vôtre pourraient être lésés.

Par ailleurs, une nourrice qui s’occupe en même temps d’un bébé de quelques mois n’aura pas forcément le temps de s’occuper de votre bambin. Concernant l’emploi du temps, si vous devez faire garder un bébé, assurez-vous que sa sieste ne sera pas perturbée lorsque le plus grand doit être conduit à l’école par la nounou par exemple.

Les questions relationnelles

Il s’agit d’un critère de haute importance, car vous ne pourrez pas engager une nounou avec qui le courant ne passe pas entre vous, ou entre elle et votre enfant. Le "feeling" est capital et vous devrez être attentive à la première rencontre entre la candidate et votre enfant. La première impression est souvent capitale pour nos chères têtes blondes. Toutefois votre enfant peut avoir besoin d’un temps d’adaptation avant de s’attacher. Alors, n’hésitez pas à observer les manières avec lesquelles la nounou essaie de « séduire » votre enfant. Un petit test s’impose !

Par ailleurs, le feeling doit aussi être présent avec vous. Faites que la nourrice choisie partage vos valeurs, le niveau de vie que vous préférez et vos habitudes alimentaires notamment. Une fois de plus, ce n’est pas à vous de les imposer, vous devez choisir la candidate qui partage vos mœurs. Dans la mesure où votre enfant peut passer plus de 9 h avec elle, essayez de tisser d’autres liens. Vous pouvez par exemple discuter d’autres sujets que la garde d’enfant pour connaitre ses habitudes.

Bien entendu, cette liste de conseils n’est pas exhaustive, car elle sert à affiner les critères de base pour le choix d’une nounou. Il vous appartient d’adapter chaque point à votre situation, d’en modifier ou d’en ajouter à votre guise. Les autres conditions peuvent par exemple concerner d’autres tâches en dehors de la garde qui vous facilitent la vie : chercher l’aîné à l’école, stériliser le biberon, heures supplémentaires avec les coûts, tâches ménagères pour la garde chez vous et tous les autres impératifs dévolus à la maman en temps normal.

Vous êtes vous-même une nourrice à la recherche de tous les conseils nécessaires pour avoir un trousseau, ou plutôt un kit, qui va vous convenir et vous permettre de parer à toutes les situations auxquelles bébé et vous-même allez faire face ?

Alors, vous êtes bien tombé. En effet, ci-dessous on vous donne tous les conseils et les éléments indispensables dont vous allez avoir besoin pour vous former ce que l'on peut appeler l'équipement indispensable de la nourrice moderne. De la brosse pour cheveux de bébé en passant par les lingettes et le Babycook, au terme de cet article, vous saurez tout.

Tous les conseils pour avoir un équipement parfait pour bébé

Que vous soyez nourrice, ou simplement un futur parent à la recherche de tout ce que vous pourrez mettre sur votre liste de naissance (la liste comme celle des mariages sur laquelle vous recensez tout ce dont vous avez besoin pour bébé), il vous faut un équipement précis pour faire face à toutes les situations.

En cuisine, vous ne pourrez par exemple par faire l'impasse sur un Babycook, ce fameux robot de cuisine pour bébé, qui vous permet de chauffer les biberons (selon les modèles), de faire cuire à la vapeur vos légumes et de mixer ces derniers pour préparer des petits pots bébé maison. Autrement dit, des bons petits plats qui vont plaire au nourrisson et surtout lui assurer le plein de vitamines et de minéraux. Un essentiel quand on entame le processus de diversification alimentaire et que l'on a pas énormément de temps à consacrer à la cuisine.

Côté salle de bain, vous pouvez investir dans une baignoire bébé que vous allez venir placer soit dans votre propre baignoire ou dans votre bac de douche. C'est indispensable notamment quand vous êtes une nourrice en charge de bébé tout petit et qu'ils sont frêles et incapables de tenir assis seul dans la baignoire. N'oubliez pas de faire aussi souvent que possible un massage avec une huile ou une crème hydratante bébé sur tout le corps du bambin. Moment de détente et de partage garanti ! Mais aussi à la clef, un réel bien-être pour l'enfant.

Et voilà, vous savez tout sur l'équipement parfait de la nourrice moderne.


';